Abdelmajid Benjelloun

Abdelmajid Benjelloun (born in Fez, in 1944) is a Moroccan author, historian and poet. He is a specialist in the history of North Morocco. He is a member of ‘la Maison de la poésie du Maroc’. Since 1999 until 2006, he produces a French language program on Moroccan radio (RTM), Paroles d’esplanade.

He has published more than 200 books in the fields of poetry, aphorism, novel, short story, essay, and history.

He is also a painter.

 

Abdelmajid Benjelloun : Le lent cerceau de la respiration/ The slow hoop of breath (Traduction anglaise par Robert Derr, revue par l’auteur).

 

                 Aphorismes et aphorismes poétiques

Le lent cerceau de la respiration/ The slow hoop of breath (Traduction anglaise par Robert Derr, revue par l’auteur).

 

-La lune est livrée ce soir au ruisseau. Pour je ne sais quelle immobilité intempérante.

-The moon is delivered this evening to the brook. I know not for what untemperamental immobility.

-Regarder la lune, la pourvoir en regard humain frais, ou plutôt chaud.

-To look at the moon, and give her fresh human looking, or rather a warm one.

-C’est au pied de l’horizon que le crépuscule s’endort, lorsque la torche du jour s’éteint.

-At the foot of the horizon, eve falls asleeps when the torch of the day dies.

-Lorsque les goélands se regroupent autour du ruisseau, il faut croire que le temps n’y est pas distribué également.

-When gulls flock around the river, believe that the weather is not everywhere the same.

-Le vent a beaucoup de formes de peupliers dans son arc.

-Wind has many poplar forms in her sweep.

-Je n’aime pas les poètes discoboles de la parole.

-I care not for the poet that throws words as a discus.

-Le ciel vient mourir entre tes mains comme la dernière vague de la mer sur le sable.

-The sky came to die between your hands like the last wave on the beach.

-La chanson ou la musique, ne sont intéressantes pour moi que si j’emmêle autour de leur silhouette, toutes mes gesticulations de bonheur terrifié.

-Song or music interest me only if I mixed in their shadow all my gestures of grimacing happiness.

-J’aime ces tableaux de peinture où la beauté est arbitraire.

-I like paintings where beauty is arbitrary.

-Très souvent, je pense que le lever du jour est un lever du sens.

-Often I think the coming of the day is also the coming of the sense.

-Ce qui m’intéresse dans la lampe-tempête, ce n’est pas que sa lumière résiste � la tempête, mais qu’elle abrite plutôt une tempête de lumière.

-That the light of the lamp resist to the storm is of little interest. But rather that it is a haven to the storm of light.

-La tempête ne trouve pas sa quiétude dans le calme,mais dans l’agitation.

-The storm does not find its peace in calm, but in agitation.

-Le poète a aussi la magie du verbe fou.

-Poets also hold the magic of the mad verb.

-La pierre qui nous tient en haleine, par son immobilité, peut
parfaitement faire entretemps le tour de l’esprit.

-Le silence est la radio permanente de la pierre.


Les courbures de la pierre ne sont que de vagues réminiscences de ses anciennes danses.


-Ce qui me fascine dans la pierre, ce sont les chiffres qui viennent après la virgule de son immobilité.

-I

-Pour tout l’or du monde, la pierre ne se laisserait perturber par son sens, pourtant vertigineux, de pierre.

-.

-L’ondulation de la respiration et celle de la mer: double emploi.

-The rise and fall of breath is the same as the sea’s. Double use.

Avec la respiration, l’homme vole, ne fût-ce qu’un peu. Mais qui s’en soucie vraiment?

-Breathing man flies, if only a little. But, who is going to worry themselves over so little.

-L’homme regarde passer la vie, en agitant les clochettes de sa respiration.

-.

-La respiration, c’est comme un accordéon, qui produit une musique où qu’on le touche.

-.

-Pour voyager, il me suffit de prendre la flûte du voyage.

-A trip? Just take up the flute.

-Le départ est un compartiment qu’on ne raccorde pas forcément bien au reste du train.

-Departure is not necessarily a car attached to the rest of the train

-On exorcise son incapacité � faire des livres, en en achetant beaucoup.

-You purge your incapacity to create book by buying many of them.

-Beaucoup d’erreurs chez ces certains hommes sont perçus par les autres comme des succès.

-For certain men many of their errors are seen as success.

-Il faut se méfier des gens qui sont goulûment eux-mêmes, car ils ne peuvent rien absorber d’autre goulûment.

-Be wary of those so full of themselves. They can absorb fully no other.

-Les gens superstitieux devraient peut-être faire brûler des échos dans le ciel.

-The superstitious should perhaps burn echoes in the sky.

-A la limite, je peux dire que Dieu a fait la joie et la peine, pour que nous les aimions toutes deux.

-I could say, at least, that God made joy and pain so that we could love them both.

-Quel est cet homme, surtout croyant, qui ne fait des cachotteries avec lui-même dès lors qu’il est question de Dieu?

-Who is this believer that do not make with himself affectations of mystery concerning God.

-N’y a-t-il pas Dieu dans ce miracle: la terre est immobile � bride abattue?

-Is there not God in this miracle; the earth stands still at full throttle?

-En fin de compte on hait plus qu’on aime, avec ce medium qu’est le coeur.

-Finally, we hate more than we love with this medium which is heart.

-Avec la femme, qui ne désire un songe qui n’a jamais fonctionné?

-With a woman, who do not desire a dream which has never functioned?

-Avec la femme raturée de femme, je mordille la tendrese, ou je le fendille?

-With a woman erased by woman, I bit tenderly or I cut!

-La mort est ainsi faite que l’on apaise avec elle tous les plaisirs du futur. En une seule fois sans doute.

-Death is so made that with him we sooth all future pleasure. And, at a snap of the finger without a doubt.

-Quelquefois, la vérité dévaste le monde.

-Sometimes truth devastates the world

-Quand on est envahi de vérité, on ne la connaît pas.

-When invaded by truth you will not know it.

-Très souvent, la vérité ne triomphe que lorsqu’elle n’est pas annoncée.

-Truth often do not triumph unless it is not unannounced.

-La liberté de l’homme ne s’exerce que dans la conjoncture du temps, et nullement dans sa structure.

-Freedom is exercised only in conjunction of time and not in its structure.

-Le regard parfait, c’est celui que les choses portent sur nous.

-The perfect gaze is the view that things have of us.

-Le visible a ses mystères et l’invisible a le sien; et c’est peut-être ceux du visible qui sont les plus épais.

-The visible has its mysteries and the invisible its own. Perhaps those of the visible are just more dense.

-Ce qui m’intéresse en priorité, ce n’est pas ce que cache la nuit, mais plutôt ce que cache le jour.

-My priority is not what is hidden in the nigh, but rather, what is hidden by the day.

-L’oubli nous fait avaler combien d’années de travers?

-Loss of memory fores us to swallow awry, oh, how many years ?

-Dans le meilleur des cas, la mémoire ne deviendra qu’une foire très animée de l’oubli.

-In the best of cases, Memory will only become a very animated fair of loss.

-Si le temps revient jamais sur ses pas, c’est uniquement pour les vérités gamines de la poésie.

-If time never returns on itself, it is only for the childish truths of poetry.

-La minute est un moteur qui fait du 60 tours-seconde.

-The minute is a motor of 60r.p.s’s.

-Tout instant qui meurt, se transforme en silence. Rien ne se perd, rien ne se crée.

-Every dying instant transforms to silence. Nothing is lost, nothing created

-Ce sont les météores que l’on oublie le plus vite.

-It is the meteors that are most quickly forgotten.

 

SHARE

LEAVE A REPLY